Catégories
Travel with your Cat

Elle sauve son chien d’une mort certaine, il lui rend la pareille


Une femme a failli mourir en voulant sauver son chien tombé dans une rivière, mercredi, à Luterbach (SO). Elle est parvenue à alerter la police grâce à son natel résistant à l’eau.

Opter pour un téléphone portable étanche a sans doute été la meilleure décision de sa vie. Une Alémanique de 69 ans a échappé de près à la mort, mercredi, à Luterbach (SO). Interrogée par «Blick», elle explique que sa balade le long de le rivière Emme, en compagnie de son chien, a viré au drame. «Je m’amusais à lui lancer un bâton. A un moment, il a pris trop d’élan et est tombé dans l’eau. Il n’arrivait plus à sortir et nageait à contre-courant.»

Rapidement au bout de ses forces, son toutou a dérivé de plus en plus loin et a commencé à avoir de la peine à maintenir sa tête hors de l’eau. «Je ne pouvais pas le laisser mourir! Je suis descendue au bord de l’eau et je me suis agrippée à une racine pour le tirer de la rivière.» Or, une fois son chien sauvé, la racine a lâché. «Je ne pouvais plus sortir. Je me suis retenue à un arbre. Mon chien aboyait de toutes ses forces», explique-t-elle au quotidien alémanique.

Malgré la situation alarmante, la sexagénaire est parvenue à garder son sang froid. Elle s’est rappelée avoir emmené son nouveau téléphone portable résistant à l’eau. Elle l’a sorti de sa poche et a alerté les forces de l’ordre. Rapidement sur place, les agents ont eu du mal à retrouver l’Alémanique parce que celle-ci n’est pas parvenue à leur indiquer le lieu exact où elle se trouvait. «Je ne sentais plus rien en dessous de mon ventre. Et mon chien avait entre-temps disparu.»

Après environ 30 minutes passées dans l’eau, un agent de police l’a finalement retrouvée grâce à son chien qui l’a mené jusqu’à chez elle. L’Alémanique a été transportée à l’hôpital en état d’hypothermie. «Ma température corporelle avait chuté à 26 degrés.» Par chance, son état s’est rapidement stabilisé. Elle et son chien se portent bien.

Le policer qui lui est venu en aide est soulagé que tout se soit bien déroulé: «C’est génial de pouvoir sauver la vie de quelqu’un. Elle a eu beaucoup de chance car l’eau n’avait que cinq degrés.»